Le e-diesel, plus fort que le bio-diesel ?
Publié le 2015-04-23
Le "e-diesel", produit à partir d'électricité, de CO2 et d'eau, pourrait-il supplanter les carburants classiques ? Audi y croit, et l'entreprise allemande a annoncé avoir produit, en partenariat avec l'entreprise Sunfire, ses premiers litres d'e-diesel. Le procédé est relativement simple en théorie :
  1. Une électrolyse de l'eau à haute température (800°C) permet de produire de l'hydrogène.
  2. L'hydrogène est ensuite associé à du CO2, idéalement capté dans l'athmosphère par l'entreprise Climeworks, sous une pression de 25 bars et une température de 220°C.
  3. Le monoxyde de carbone (CO) ainsi produit est recombiné avec de l'eau et de hydrogène dans une réacteur Fischer–Tropsch, pour former un vecteur énergétique, équivalent du pétrole brut, le "Blue Crude".
  4. Ne reste plus qu'à raffiner le tout pour obtenir un e-diesel directement utilisable dans nos voitures.

Procédé de production du e-diesel
Crédit image : Audi

Audi annonce un rendement énergétique total de 70%, et un bilan carbone neutre, car lors de leurs tests, l'électricité nécessaire provenait de sources renouvelables.